Le premier semestre de l'année 2016, enregistre une baisse des taux díintérêt sur les crédits qui est actuellement de 2.09 %. Un taux idéalement bas qui pourrait être une aubaine pour les personnes désirant se faire racheter leur prÍt. Cependant, le rachat de prêt n'est pas une décision à prendre à la légère. Il impose de nouvelles conditions qui pourront à première vue être des opportunités, mais au final ne s'avèrent financièrement désastreuses que le crédit initialement contracté. Pour bénéficier díun bon rachat de prêt, il faut voir certains points.

  • Tout d'abord, vous devez savoir quelles sont les propositions que votre banque, mais aussi les autres ont à vous offrir.
  • Faites, une simulation de rachat de crédit : cette dernière est gratuite (sur http://www.rdcf.fr par exemple) et vous permettra de savoir les nouvelles conditions d'emprunt.
  • Níhésitez pas à regarder les statistiques montrant les opportunités de rachat de crédit basé sur la date de prêt et sa durée initiale afin de savoir s'il est intéressant de faire racheter votre crédit ou non.

Il faut savoir que le but díun rachat de crédit, c'est de bénéficier de la baisse des taux d'intérêt du moment afin de faire diminuer les mensualités à payer. Car les conséquences voulues dans le rachat de prÍt sont la diminution du coût du crédit et la diminution de la durée du prêt contracter initialement. Attention à ne pas tomber dans le piège de la réduction des mensualités due à l'étalement de la durée du nouveau remboursement. Cette option ne fera que vous endettez encore plus, car plus vous vous étalez dans le temps pour rembourser le rachat de crédit, plus vous aurez à payer des intérÍts plus chers : plus longue sera la durée, plus lourd sera le remboursement.