En ce moment, les taux d'intérêt n'ont jamais été aussi bas. Il est temps de renégocier ou de racheter son crédit immobilier. Les spécialistes de l'immobilier ainsi que les organismes prêteurs encouragent chaque contractant à renégocier son prêt. Mais il arrive que la banque se montre peu conciliante, ce qui ne nous donne pas d’autre option que de changer d'établissement pour profiter pleinement de la conjoncture actuelle. Par conséquent, il faut faire racheter son credit immobilier par une autre banque. Mais comment savoir quelle est la meilleure opération ?

Renégociation de crédit : pour qui ?

A cause des taux d'intérêt des crédits immobiliers relativement bas, les observateurs ont conclu qu’aucune remontée n'est prévue dans les prochains mois et les taux devraient rester stables encore plusieurs mois. Il est encore temps de renégocier son ancien prêt immobilier. Vous vous demandez surement le taux à espérer, les frais engendré par ce type d'opération, si la banque est obligée d'accepter votre demande… En effet, la banque ne concède pas les mêmes conditions de renégociation à tout le monde. Seulement pour les bons clients, cela peut s’avérer assez simple et très avantageux. Pour les autres, cela peut devenir plus compliqué et relativement frustrant. Dans ce cas là, vous avez tout intérêt à aller frapper à une autre porte. Il s’agit ici de rachat de crédit : une opération qui coûte bien plus cher qu'une simple renégociation, mais qui peut en valoir le coup à condition de bien revérifier les opérations.

Comment renégocier son crédit ?

Tout d’abord, une opération de renégociation, pour être rentable, doit effectivement vous faire économiser plus que les frais engendrés. Concernant l’écart de point entre votre taux d'intérêt initial et la nouvelle proposition de la banque, il doit être au minimum 0,5 %. En second lieu, le prêt ne devra pas avoir dépassé le premier tiers de sa durée de vie. En effet, l'opération ne sera peut-être pas rentable si le délai est trop long, car la majeure partie des intérêts est remboursée en début de crédit. Sachez qu’au sein d'une même banque, les conditions de renégociation et les taux d'intérêt proposés ne sont pas forcément similaires d'une agence à l'autre : d’abord parce que les taux d'intérêt varient d'une région à l'autre, et ensuite, parce qu'une nouvelle agence fera peut-être plus facilement un geste commercial (offre de réduction des frais de dossier liés à votre renégociation par exemple). Si vous changer d'agence mais pas de banque, vous pourrez demander une renégociation, non un rachat de crédit. Ainsi, vous n’aurez pas à effectuer des démarches spécifiques.